CGT, L’EXIGENCE D’UNE ORGANISATION DE CLASSE

La CGT est de par ses statuts et son histoire, une organisation syndicale de lutte de classe et de défense des intérêts de tous les salariés.
Il est écrit dans la charte d’Amiens que :’’cette déclaration est une reconnaissance de la lutte de classe qui oppose sur le terrain économique, les travailleurs en révolte contre toutes les formes d’exploitation et d’oppression, tant matérielles que morales, mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière ‘’. Le préambule des statuts de la CGT stipule que :’’ la CGT agit pour une société libérée de l’exploitation capitaliste et des autres formes d’exploitation et de domination et contre toute sorte de discrimination, de racisme, de xénophobie et d’exclusion’’(c’est ce que nous avons fait pour les salariés du RJH) .
Ces grands principes écrits dans le marbre du préambule et de ces statuts, opposent La CGT au système capitaliste ainsi qu’à l’exploitation de l’homme par l’homme, et de l’ensemble des systèmes qu’il met en œuvre .
Ce qui fait de la CGT une organisation de transformation de la société, qui, par définition, exclut de son fonctionnement la collaboration de classe, qui comme le disait Henri Krasucki, ‘’nuit aux salariés puisqu’elle les divise’’. ( C’est ce qui se passe sur Cadarache.)
Une telle organisation, ne peut pas devenir localement, une grande muette aveugle et sourde, pratiquante de la collaboration de classe, et du protectionnisme de boîte de conserve, destiné à protéger des intérêts particuliers.
Ceux qui initient, appliquent et mettent en œuvre ces pratiques, doivent rester en dehors de la CGT car ils n’ont pas leur place en son sein.
L’ignorance des fondamentaux statutaires et légaux nous entraine vers un abandon des revendications du domaine social. Ce phénomène laisse les salariés en désespérance sur de nombreux sujets ce qui les rend plus ouverts ‘’aux sirènes de l’extrême droite’. Que des salariés privés d’une CGT combative, se tournent politiquement vers l’extrême droite n’est pas la transformation de la société que l’on peut souhaiter.
Christian RIBAUD

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...