Médiator, des faits connus et reconnus depuis 1995 !

A lire sur médiapart et sur le site de l’Assemblée Nationale

« Voici une note qui contredit sur toute la ligne la version des faits défendue depuis le début de l’affaire du Mediator par les responsables de l’Agence du médicament et de la pharmacovigilance.

En octobre 1995, le directeur de l’Agence du médicament, Didier Tabuteau, écrivait au directeur général de la santé, Jean-François Girard, pour lui demander d’interdire le Mediator dans les préparations magistrales, celles faites par les pharmaciens. Motif de cette demande : le produit commercialisé par Servier risquait d’être utilisé comme anorexigène. Tabuteau précisait aussi que la «sécurité d’emploi» du Mediator faisait l’objet d’une surveillance par les centres de pharmacovigilance. Cela est écrit dans une note de 25 lignes, datée du 23 octobre 1995, et retrouvée par la mission d’information sur le Mediator que préside le député Gérard Bapt ».

Abonnez vous à Médiapart.

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...