Carte à puce et carte d’identité

 Bientôt une carte d’identité à puce en France…  Publié sur Gizmodo.fr par Norédine le 16 avr 2011 à 23:52

Le Sénat a adopté mercredi 13 avril une proposition de loi relative à la protection de l’identité. Cette proposition prévoit le déploiement de cartes d’identité biométrique à 2 puces en France d’ici la fin de l’année. La première puce contiendrait des infos sur vous (nom, adresse, photo, taille, couleur des yeux, empreintes digitales). Le deuxième pourrait contenir votre signature électronique. Ces mesures doivent servir à protéger les citoyens contre l’usurpation d’identité. Hélas, cette mesure sera aussi vaine qu’inefficace.

En effet, l’idée de sécuriser d’avantage les cartes d’identité est louable. Chaque année, les usurpations d’identité pourrissent la vie de milliers de français. Mais il est dangereux de croire que cette carte est inviolable ou de le laisser croire.

« Désormais, il n’y aura plus aucun doute sur l’identité du porteur de la carte ».

C’est bien mal connaître le fonctionnement des puces que de croire cette carte inviolable. Elle sera simplement plus sécurisée (traduire : il faudra un peu plus de temps et de matériel au faussaire pour usurper l’identité de quelqu’un).

Pour vous en persuader, un hacker anglais a démontré qu’il suffisait de 12 minutes pour pirater la nouvelle carte d’identité à puce anglaise. Bien sûr, il faudra du temps pour pirater la puce de la carte d’identité française. Mais, n’oubliez pas que la validité de votre carte d’identité est de 10 ans. Et au niveau des technologies, c’est trois éternités +1. Les premières fraudes apparaitront quelques mois après les premières mises en circulation. C’est inévitable. Hélas. [ITespresso]

Pour lire la proposition de loi (Sénat) [via PCINpact]

Nouvelle Carte d’Identité Numérique déjà piratée.

La toute nouvelle Carte d’Identité Numérique de l’Angleterre s’est déjà faite hackée.  lien 

La semaine dernière, une nouvelle carte d’identité numérique a été introduite en Angleterre. Celle-ci contient 50 catégories d’informations recueillies sur un individu notamment : les caractéristiques physiques, les empreintes digitales, le statut d’immigration, l’adresse postale, le numéro de sécurité sociale ou encore celui de la plaque d’immatriculation du véhicule.

Mais celle-ci a réussi à être piratée en un temps record. Pas plus de 12 minutes ont suffit au hacker d’en prendre tout le contenu. Adam Laurie est le nom de celui qui a entreprit cette initiative. Il est également connu pour avoir hacké le passeport anglais en seulement quatre heures.

Ces cartes d’identités contiennent une puce RFID (radio-identification) dans laquelle sont classées ces informations, lesquelles peuvent ensuite être consultées sur ordinateur grâce à un lecteur de puces spécial.

Adam Laurie et le magazine Mail Online ont donc contacté un étudiant étranger afin de récupérer l’une de ces fameuses cartes décrites comme inviolables par le gouvernement local. A l’aide d’un simple téléphone Nokia embarquant un logiciel de lecteur de puces RFID, le hacker a pu récupérer les informations numérisées de l’étudiant et les transférer sur une carte vierge utilisée par l’une des sociétés de transport londoniennes. En douze minutes, la carte originale fut donc clonée. M. Laurie a ensuite pu modifier ces détails afin de les faire correspondre à ceux d’une autre personne. « Si le gouvernement souhaite sérieusement prévenir les vols d’identité, alors il lui faudra faire mieux que cela », affirme Adam Laurie. Reste à savoir si le gouvernement local réagira après cette découverte.

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...