Pour une gestion publique de l’eau

 Pour une gestion publique de l’eau et de l’assainissement à Forcalquier

Le mouvement grandit partout en France pour une maîtrise publique et démocratique de la distri­bution de l’eau potable et de l’assainissement.

Cette année, la commune de Forcalquier doit choisir entre la reconduction du contrat de déléga­tion de service public avec la SEM et la gestion directe de l’eau par la commune. A

Avantages d’une gestion directe

  • La maîtrise politique, sociale et environnementale du service
  • la mutualisation possible entre les collectivités territoriales
  • la suppression de la rémunération des actionnaires, qui permet une relance de l’investissement, un meilleur entretien et, le plus souvent, une baisse des tarifs
  • plus de souci de renouvellement de contrat, puisqu’il n’y en a plus

En conséquence, nous, soussignés, demandons aux élus de Forcalquier, en cohérence avec le choix d’être une « zone hors AGCS » (Accord Général sur le Commerce des Services), de se prononcer pour une gestion publique de l’eau à Forcalquier.

Pétition mise sur pied par le CRI Populaire  (Collectif de Résistance et d’Initiative Populaire)

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...