Assis sur une montagne de plutonium

 Source:

Assis sur une montagne de plutonium dans Atome

The Independent, 11 avril 2011

« La bombe à retardement nucléaire de Grande-Bretagne », titre the Independent, qui révèle que la plus grosse « montagne de déchets de plutonium » se trouve à Sellafield, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Quelque 132 tonnes de plutonium radioactif sont en attente de traitement pour être recyclées en Mox, un combustible nucléaire destiné au marché japonais. Mais l’accident de la centrale japonaise de Fukushima a entraîné le gel du commerce international de Mox. Les entreprises japonaises ont déclaré « qu’elles n’achèteraient plus de combustible nucléaire britannique avant la fin de la décennie ». Le quotidien londonien ajoute que la centrale de Mox à Sellafield qui a ouvert en 2002, « a produit à peine 13,8 tonnes de combustible Mox au cours des neuf dernières années tandis qu’une production de 120 tonnes par an était attendue. Un cable diplomatique américain publié par WikiLeaks décrivait la centrale de Sellafield comme un éléphant blanc coûtant environ 101 millions d’euros par an et soulignait que le gouvernement britannique la considérait officieusement comme (l’un) des échecs les plus embarassants de l’histoire de l’industrie du pays. »

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...