EDF – le déni du réel : poursuite de la voie atomique

 Extraits:http://www.20minutes.frDepuis la catastrophe de Fukushima, le nucléaire n’en finit plus de faire débat. La Suisse a annoncé mercredi 25 mai qu’elle arrêterait progressivement ses cinq centrales entre 2019 et 2034. Au début du mois, le Giec (Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur l’évolution du climat) estimait dans un rapport qu’il serait «plus probable d’assister d’ici à 2050 à une vraie montée en puissance des énergies renouvelables qu’à un scénario qui privilégierait le nucléaire.»

«Le parc photovoltaïque en France pèse au 31 mars 1.146 mégawatts (MW). Soit l’équivalent d’une centrale nucléaire. L’Allemagne en est déjà à 14.000 MW, dont 8.000 installés l’année dernière. Et elle a pour objectif 52.000 MW en 2020, ce qui devrait pouvoir couvrir les besoins du pays entier durant les périodes de moindre consommation. En France le potentiel est immense, mais le nouveau cadre réglementaire décidé par l’Etat limite fortement cette ambition.»

La puissance installée pour les centrales photovoltaïques sera désormais limitée à 500 MW par an.

L’objectif est d’atteindre 25.000 MW en 2020, soit un peu moins de 10% de la fabrication d’électricité en France, contre 6.000 MW installés à ce jour.

Pour EDF le nucléaire fournira toujours 80% de l’énergie en France en 2020

Mais pour l’instant la France reste focalisée sur le nucléaire. Henri Proglio, PDG d’EDF, a annoncé cette semaine que selon lui, la part du nucléaire resterait stable ces prochaines années, aux alentours des 80% de la production énergétique française.

Poussons un grand cocorico atomique !

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...