Il fait chaud, par ici, ces temps çi…

Chine: la sécheresse aggrave la pénurie d’électricité et crée de l’inflation

PEKIN – Source AFP- La sécheresse qui sévit dans le centre de la Chine aggrave la pénurie d’électricité et pousse les prix à la hausse dans la deuxième économie mondiale, rapportent mercredi les médias chinois et des analystes.

La province du Hubei (centre) connaît sa plus grave sécheresse en un demi-siècle et près d’un demi-million de personnes y rencontrent actuellement des problèmes d’accès à l’eau potable, selon le China Business News.

Près de 70.000 réservoirs d’eau à travers la province sont à sec ainsi que de nombreux petits cours d’eau dans les régions montagneuses de cette province, ce qui va diminuer les récoltes de céréales et affecter l’aquaculture d’eau douce, dont le Hubei est le premier producteur en Chine, selon le quotidien économique.

Cette situation « va probablement pousser à la hausse l’indice des prix à la consommation », estime le journal, citant des experts.

Selon le Centre d’Information Internet de Chine(1), la sécheresse frappe les provinces traversées par le fleuve Yangtsé, le plus long du pays. En effet, de janvier à avril, le bassin du fleuve Yangtsé a reçu 40% de précipitations en moins par rapport à la moyenne calculée sur les 50 dernières années.

Par conséquent, les cultures souffrent de plus en plus, ne se développent pas et les rivières atteignent des niveaux inquiétants. Par exemple, sur la section du fleuve Yangtsé entre Yichang dans la province du Hubei et Jiujiang dans la province du Jiangxi (est), les niveaux étaient de 2,5 à 5,6 mètres inférieurs aux moyennes, a révélé dimanche 15 mai 2011 le bureau provincial de contrôle des inondations et de lutte contre la sécheresse du Hubei.

Actuellement, la sécheresse en Chine affecte environ 1,35 million d’hectares de culture, principalement dans les provinces du Hubei, du Hunan et du Gansu. De plus, le Bureau de contrôle des inondations et le quartier général de lutte contre la sècheresse estiment que plus de 1 400 000 personnes sont touchés par les difficultés d’approvisionnement en eau potable dans le pays. http://www.notre-planete.info/

En France

L’interdiction d’irriguer fait grimper la tension en Charente-Maritime

Une enquête du WWF révèle la présence de polluants dans l’eau potable en France

La sécheresse exceptionnelle frappant depuis plusieurs mois Midi-Pyrénées a déjà causé des dégâts irrémédiables aux céréales d’hiver (blé, orge…), dont la moisson prochaine pourrait révéler des pertes de rendement allant jusqu’à 50% dans certains départements.

Australie

Dommages causés par les inondations dévastatrices et le puissant cyclone qui ont frappé le nord-est de l’Australie en début d’année vont atteindre plus de 6 mrds de dollars australiens (4,5 mrds d’euros), ont annoncé mardi les autorités de l’Etat du Queensland.

Nombre de morts et disparus imprécisé, seul les dollars perdus ont droit à quelque sollicitude.

Afrique

On observera une augmentation des terres arides, une baisse des rendements agricoles, un renforcement du stress hydrique et des inondations, selon le spécialiste.
Les principaux impacts en Afrique seront la salinisation des eaux au niveau des zones côtières, la baisse des productions halieutiques, le déplacement et la modification de la répartition des espèces, la dégradation des mangroves et des récifs coralliens, des impacts sur les zones côtières et l’intensification et l’augmentation des incendies de forêts’
Pour les Petits Etats insulaires, les impacts seront l’érosion côtière et les dégradations des récifs coralliens et des mangroves, un dommage sur les infrastructures en général, une baisse de la disponibilité d’eau douce, une perte de la biodiversité, une poussée de certaines maladies, une baisse des ressources liées au tourisme, ainsi que des options d’adaptation limitées et des coûts économiques élevés.
A propos des changements climatiques, M. Diagne a indiqué que «rien ne sera plus comme avant», grâce aux données fournies par le consensus scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) selon lesquelles, au 20ème siècle, le climat de la planète s’est réchauffé de 0,6°C.
Ce réchauffement est anormalement rapide et corrélé avec l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine et ce réchauffement va se poursuivre et s’amplifier au cours du 21ième siècle, même si on stabilise immédiatement les émissions.
http://www.afriquejet.com/actualites

Pacifique

La Niña un phénomène climatique qui aura semé d’immenses dégâts sur sa route, depuis les inondations au Brésil et en Australie jusqu’à la sècheresse dans l’est africain et le nord de la Chine.

Parfait pendant d’El Niño qui se caractérise dans les mêmes zones par des températures de la mer en surface anormalement élevées, La Niña se distingue par des températures de la mer en surface anormalement basses dans le centre et l’est du Pacifique tropical.

Changement climatique : rapport OMS

Le changement climatique constitue une nouvelle menace importante pour la santé publique. En effet, de très nombreuses données montrent que l’activité humaine influe sur le climat mondial, ce qui s’accompagne de risques croissants pour la sécurité sanitaire internationale. Les phénomènes météorologiques catastrophiques, les variations du climat qui perturbent l’approvisionnement en nourriture et en eau, les caractéristiques nouvelles des flambées de maladies infectieuses et les maladies émergentes liées à la modification des écosystèmes, sont autant d’éléments associés au réchauffement de la planète, qui engendrent des risques pour la santé. Le changement climatique a déjà de fortes répercussions sur la santé: telles que l’augmentation du nombre de décès dus aux vagues de chaleur et aux catastrophes naturelles, comme les inondations, ou la modification les caractéristiques des maladies à transmission vectorielle parfois mortelles, comme le paludisme. www.lematin.ma

Idolâtrer Mammon, autrement dit le pognon, semble provoquer la colère de Gaïa, la Terre.

Mammon, dans les religions du livre, signifie possession, mais il est parfois personnifié, Démon plutôt que Dieu.

Gaïa dans la mythologie grecque, est l’ancêtre maternelle des races divines, assimilée à la Déesse Terre

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...