Le vrai scandale des gaz de schiste !

A lire d’urgence…

de Marine Jobert et François Veillerette

http://www.gaz-de-schiste.fr/

Pourquoi ce livre sur les gaz de schiste alors que certains pensent que le dossier du gaz et du pétrole de schiste est définitivement clos dans notre pays, depuis l’adoption d’une loi prévoyant l’interdiction de la technique de fracturation hydraulique ?

Après avoir rappelé l’extraordinaire mobilisation contre les gaz de schiste notre livre démontre que la loi adoptée ne règle… rien. Car l’appétit des sociétés pétrolières et des investisseurs pour ces gaz de schiste est plus important que jamais. Partout dans le monde, de la Pologne à l’Argentine, de la Chine aux Etats-Unis, des projets gigantesques d’exploitation de gaz et pétrole de schiste voient le jour. Notre pays fera t-il longtemps figure de « village gaulois » ?

Alors que les dérèglements climatiques s’amplifient et qu’une mutation énergétique planétaire devient chaque jour plus urgente, ces projets d’exploitation des gaz de schiste contribuent à retarder dramatiquement un indispensable changement de paradigme. Notre livre place la question des choix énergétiques au cœur de sa réflexion, alors que nous entrons dans une période politique cruciale qui devrait, pensons-nous, mettre cette problématique au centre du débat public. Ce livre révèle aussi qu’iI y a bien une histoire secrète des gaz de schiste, qui mène de l’ancien vice-président américain, Dick Cheney, au demi-frère d’un certain Patrick Balkany, en passant par la haute administration de notre pays. Au final cette affaire des gaz de schiste est aussi un formidable révélateur de nos appétits de consommation, de notre aveuglement devant la crise climatique et de l’affaissement de l’esprit démocratique.

Enfin, il faut que vous sachiez que Julien Balkany, demi -frère de Patrick Balkany et ex vice-président non exécutif de la société Toréador (titulaire d’un permis d’exploration de pétrole de schiste dans le bassin de Paris) a fait pression sur l’éditeur et les auteurs de ce livre : il nous menace de poursuites en diffamation. Pour quel motif ? Nous aimerions bien le savoir… L’intimidation est une arme, mais bien entendu, nous n’avons rien modifié à notre livre sur les gaz de schiste suite à ces pressions inacceptables.

Préface de José Bové

En quelques mois les habitants et les élus locaux de tous bords ont sur créé un tel rapport de force que le gouvernement a été contraint de légiférer en urgence. Face à l’omerta et à la culture du secret ministériel (énergie – environnement), la réappropriation de la Démocratie par les citoyens a été exemplaire. Des collectifs locaux réunissant la diversité de la population ont vu le jour pour étudier les textes juridiques, informer, mobiliser par de grands rassemblements, proposer des recours devant les tribunaux et alimenter le débat sur la loi devant les assemblées.

Au-delà de la défense des territoires menacés et de la protection de l’eau, un bien commun rare, ce formidable mouvement s’est réapproprié le débat de l’énergie. Pas une réunion locale, pas une manifestation publique sans que les bases de la production énergétique concoctée depuis soixante ans, par les grands corps d’Etat dont celui des mines évidemment, sans aucun débat ni participation ne soient remises en cause. Centrales nucléaires, énergies carbonées, transports, modèle de consommation mais aussi énergies alternatives renouvelables, efficacité et gaspillages sont abordés, sans tabou. Face aux menaces qui s’accumulent pour l’avenir des habitants de la planète terre, la question des mesures à prendre ne peuvent pas être confisqués par de soi-disant spécialistes. Chacun et chacune sont concernés et doivent participer aux réflexions et aux prises de décision.

En rédigeant ce livre, Marine Jobert et François Veillerette participent de cette pédagogie indispensable à la réappropriation des connaissances nécessaires à la mobilisation et à la prise de décision démocratique. En décortiquant pas à pas les enjeux des gaz et huiles de roche mère du point de vue industriel, financier, technique et géopolitique, ils mettent en lumière un énorme enjeu politico-industriel et ses principaux acteurs. Ce livre a un effet Dracula : il met au grand jour ce qui était tapi dans l’ombre et comme l’a souvent montré l’histoire récente, ceux qui tirent les ficelles n’aiment pas être exposés à la face du soleil ! Merci Marine, merci François pour nous donner envie de continuer à penser que les seuls combats perdus sont ceux qui n’ont pas encore commencés.” José Bové.

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...