Pour Berlusconi, Kadhafi était un homme aimé par son peuple et l’Italie est un pays de merde…

20110910kadafiberlusconi.jpg

Les guignols démocratiquement élus par les européens se surpassent !

Déclarations récentes de S. Berlusconi :

« L’Italie est devenu un pays de merde… » Passons sur le fait qu’aucun journaliste n’ai demandé au Cavaliere si c’était là la conséquence de sa politique ou si cet état de fait remonte à l’Empire romain… Constatons que le président du Conseil n’en est encore qu’au stade des préparatifs pour s’enfuir et échapper à une justice qui lui donne des sueurs froides…Comme un très grand nombre de délinquants et criminels le Cavaliere est persuadé d’être dans le droit chemin, et que ce sont ses juges qui sont dans l’erreur…Avec Sarkopoléon, Berlusconi concourt dans la catégorie champion des petites phrases. Et les Italiens ont du en encaisser, des énormités…

Mais contrairement à Naboléon il ne dit pas que des conneries.

Libye: « pas un soulèvement populaire »

AFP 09/09/2011

 » La rebellion libyenne, qui a renversé le colonel Mouammar Kadhafi, « n’a pas été un soulèvement populaire » mais un acte d’ »hommes de pouvoir » décidés à le chasser, a déclaré aujourd’hui le président du Conseil Silvio Berlusconi.« Cela n’a pas été un soulèvement populaire » comme dans d’autres pays nord-africains, « où un vent de liberté commence à souffler », a déclaré le Cavaliere devant des jeunes de son parti, le Peuple de la liberté, rassemblés à Rome. Au contraire, a-t-il observé, à Tripoli, « des hommes de pouvoir ont décidé de donner vie à une nouvelle ère en mettant Kadhafi dehors ». « Cela n’a pas été un soulèvement populaire parce que Kadhafi était aimé de son peuple comme j’ai pu le constater quand je suis allé en Libye ».Jusqu’au soulèvement au début de l’année, le président du Conseil italien avait entretenu des rapports étroits avec le régime libyen. La réconciliation avec le régime de Tripoli « m’a apporté la sympathie non seulement de la Libye mais de nombreux dirigeants de pays africains », et « ainsi nous avons pu consolider notre présence, importante pour les fournitures de gaz et de pétrole », s’est-il justifié devant ses jeunes partisans. »

Fin de citation. La propagandstaffel médiatique voudrait nous faire avaler que les révolutions arabes ne sont qu’une, une révolte spontanée… Vision aussi simplificatrice, réductrice et pour tout dire absurde que celle d’ hier qui tentait nous faire croire au chocs des civilisations. 

La Libye n’est pas la Tunisie, ni l’Egypte, ni le Maroc, ni l’Algérie, ni le Yémen ni la Syrie…

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...