Obama courageux ou Obama acculé ?

AFP 19/09/2011 |
Barack Obama a affirmé lundi que les Américains les plus riches et les entreprises devaient acquitter leur « juste part » d’impôts, en présentant un plan de réduction du déficit de 3.000 milliards de dollars.

« Nous ne pouvons pas sortir de ce gouffre (la crise, NDLR) en réduisant seulement les dépenses », a déclaré M. Obama lors d’une allocution dans la roseraie de la Maison Blanche. « Il est normal que nous demandions à tous de payer leur juste part », a ajouté le président, dont le plan serait financé pour moitié par une hausse de la fiscalité pour les plus aisés.

Commentaire de C.Ducon

Un minimum de sens commun émergerait-il des hautes sphères de la maison blanche ? La « juste part pour chacun »…. ah bon ? parce-que l’american way of life n’était pas « juste » jusqu’ici ? doit-on penser qu’il y a des pauvres dans la misère d’un côté et des riches qui se goinfrent de l’autre, comme le proclament de dangeureux anarchistes et autres gauchistes ?

Monsieur Obama après quelques années de rodage au sommet de l’Etat s’aperçoit qu’il ne suffit pas simplement de bloquer les dépenses, et qu’il est nécessaires d’aller chercher le pognon dans les poches où il se trouve. Saluons cette soudaine lucidité, qui espérons-le, ne se révelera pas stricte déclaration électoraliste.

Monsieur Obama dispose-t-il d’un pouvoir suffisant pour infléchir réellement politique fiscale ? Wait and see… Mais si tel est le cas, il va falloir penser à envoyer nos éminences du PS faire un stage chez les Yankees.

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...