Royal veut fermer Flamanville

AFP 24/09/2011 – EXTRAITS » Ségolène Royal, candidate à la primaire PS, a annoncé qu’elle fermerait la centrale nucléaire de Flamanville si elle était élue présidente en 2012, pour la reconvertir en site de recherche sur les techniques de démantèlement et les énergies renouvelables. « J’arrête Flamanville », où est construit le futur réacteur EPR. « Peu de candidats l’ont dit aussi clairement, parce qu’il y a des enjeux électoraux dans le département de la Manche, des soutiens d’élus et de fédérations… » déclare Royal à Libération.

 

Ségolène Royal « fonde sa décision sur plusieurs rapports de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui soulignent des problèmes de sécurité très importants » dans cette centrale et « le gouffre financier que cela représente », a indiqué Dominique Bertinotti, sa directrice de campagne pour la primaire. Son porte-parole Guillaume Garot a précisé à l’AFP que l’objectif était de « reconvertir le site, ses ingénieurs et ses techniciens dans la recherche sur le développement des énergies renouvelables et les technologies de démantèlement des infrastructures nucléaires ». »

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...