Antonio Borges, ex dirigeant de Goldmam Sachs, ex dirigeant du FMI démissionne

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la démission du directeur de son département Europe, le Portugais Antonio Borges, « pour raisons personnelles ».

Cet ancien de Goldman Sachs aurait-il soudainement pris conscience de l’ampleur cataclysmique des dégâts causés par la mise en application des théories ultra-libérale ?

En mai 2011 ce pingouin écrivait : Le FMI prône une action plus ferme des pouvoirs publics et une intégration financière plus poussée pour soutenir la reprise en Europe.

M. Borges, a supervisé des prêts parmi les plus grands de l’histoire de l’institution, notamment:

Grèce 30 milliards

Irlande ,5 milliards

Antonio Borges, n’a travaillé qu’une année pour le Fonds. Il avait été sélectionné par le FMI pour sa connaissance des marchés financiers.

Au sein de la Banque du Portugal dans les années 1990, il fut l’un des architectes de la création de la monnaie unique. Il fut pendant huit ans (2000-2008) l’un des dirigeants de Goldman Sachs International, filiale européenne de la banque d’affaires américaine implantée à Londres.

Algérie : One blog away |
eric fevrier cantonales 2011 |
Le Blog de "l'Africain" |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tropcesttrop
| LA PHILOSOPHIE (POLITIQUE) ...
| Le défi démo-cratique en Al...